Jeroen Olyslaegers

Jeroen Olyslaegers (1967) est un romancier et auteur dramatique flamand. Il a débuté en 1994 avec le roman Navel (Nombril). Après sa troisième publication en prose, le recueil de récits Open gelijk een mond (Béant comme une bouche), Olyslaegers s’est longtemps consacré à l’écriture pour le théâtre. Il a écrit plus récemment le texte du spectacle-marathon de 24 heures de Jan Fabre, Mount Olympus.

Revenant à la prose, il a annoncé en 2009 une trilogie de romans populaires sur la mémoire et l’identité, dont deux parties ont déjà vu le jour, Wij (Nous) et Winst (Profit). Au cours de l’hiver 2012, l’écrivain a abandonné un temps son bureau pour rejoindre le mouvement de citoyens « Occupy Antwerpen », qui, porté par de nombreux sympathisants, distribuait tous les samedis de la soupe à Anvers. Cette initiative a donné naissance à l’idée des marchés gratuits (ou gratiferias). Olyslaegers a déclaré à ce propos : « La pauvreté a toujours été pour moi une question abstraite. Je suis écrivain : si les paroles peuvent être des actes, pour moi, les actes peuvent aussi être des paroles. » En 2014, Olyslaegers s’est vu décerner le prix très prestigieux Arkprijs van het Vrije Woord. Selon le rapport du jury, l’auteur « se sert du forum public pour dénoncer des conditions sociales poignantes, se positionnant ainsi à contrecourant de la tendance dominante ».

 

Photo © Koen Broos