Kenan Görgün

Kenan Görgün est un jeune écrivain belge d’origine turque, qui a eu l’intelligence de faire ses preuves comme « écrivain de langue française » avant de s’intéresser au pays d’où sont issus ses parents, afin de s’éviter une trop collante étiquette.

C’est avec Fosse commune, paru en 2007 aux éditions Fayard, que l’auteur, né en 1977 à Gand mais scolarisé en français, est découvert par le grand public. Ce livre, incroyable histoire d’un cocaïnomane en fuite spatio-temporelle entre New Valley et Deep City après avoir tué sa mère, est finaliste du Prix Rossel la même année. Patriot Act, qui suit en 2009, achèvera de conquérir ses lecteurs.

Plus récemment, celui qui est aussi réalisateur, scénariste et auteur pour le théâtre (J’habite un pays fantôme a été monté au Théâtre Le Public à l’automne 2015) s’est lancé dans une trilogie consacrée à l’exil. Pour celle-ci, l’auteur a  carrément emménagé à Istanbul, où il a suivi les événements du parc de Gezi. Anatolia Rhapsody et Rebellion Park sont déjà parus aux Éditions Vents d’ailleurs.