Dayna Ash: Haven for Artists

mar. 31.03.2020
20:00 - 21:30
Dayna Ash
Annulé

Catégorie

Interview

Prix

Prévente € 7 / 5 ; A la caisse € 9 / 7

Langue

en anglais

Annulé

Comment créer de l’art queer dans un environnement où l’orientation sexuelle ne peut être vécue librement ? Pour faire court : c’est extrêmement difficile. Pour faire long : quelques lignes ne suffisent pas. C’est pourquoi l’artiste, écrivaine et activiste culturelle Dayna Ash vient nous en parler. À Passa Porta, elle évoque ses expériences en tant qu’artiste queer au Liban.

Les experts virologues en lien avec le Coronavirus conseillent la « distance sociale » alors que Passa Porta via ses rencontres littéraires vise la « proximité sociale ». Nous ne pouvons actuellement garantir le respect de cette mesure, mais surtout nous ne voulons pas prendre de risque pour les autres, et décidons ainsi d’annuler les activités prévues dans la Maison des Littératures et ce jusqu’à nouvel ordre. Nous travaillons actuellement à une reprogrammation de chacune de ces activités à une date ultérieure.
Tous les détenteurs de billets seront personnellement contactés et remboursés. Ils seront également prioritaires dans les réservations quand les activités auront lieu à une date ultérieure. En attendant, pour découvrir des conversations avec des écrivains, de nouvelles idées et des histoires, vous êtes les bienvenus sur les pages magazine de ce site.

Article 534

Le Liban est l’un des pays les plus progressistes du Moyen-Orient. Pourtant, il y existe encore un article du code pénal libanais portant le numéro 534, qui autorise les poursuites fondées sur l’orientation sexuelle. On peut difficilement imaginer pire choc culturel que déménager de Los Angeles, une ville frivole où tout peut se vivre, à Beyrouth, où l’intolérance envers la différence est la norme.

Safe space

La poète, performeuse et activiste Dayna Ash l’a fait. Et à l’âge de seize ans, qui plus est. En 2007, elle a traversé l’océan, de l’Amérique au Liban. Quatre ans plus tard, alors qu’elle n’avait encore que vingt ans, elle a fondé le Haven for Artists à Beyrouth. Cette maison artistique, véritable safe space, permet aux créateurs de tous bords de s’exprimer en toute sécurité.

Queer art

Dans le cadre de Slam Our World, un projet du KVS qui fait rimer l’art urbain du mot et du théâtre, Dayna Ash réside un mois à Bruxelles. Avant le SLOW#5, placé sous le signe du Queer Courage, Passa Porta invite Ash à partager ses expériences comme artiste queer au Liban.

Org.: Passa Porta, KVS

Bientôt à