P1150629

Passa Porta vous invite à une flânerie poétique à travers la ville de Bruxelles, sur les traces de la collaboration inédite entre des poètes étrangers et des artistes plasticiens belges. Commencez par une visite du tout nouveau site web!

Bruxelles est pure poésie

Cette ville est traversée de contrastes, de paradoxes et d'émotion. On y manipule les mots de chacun, de partout, de toujours. Elle est en évolution perpétuelle, un laboratoire qui aspire à la création.

En 2004, l'organisation littéraire Passa Porta a pris l'initiative de jouer sur la richesse des langues présentes à Bruxelles et de donner à la poésie une place éminente et permanente dans la cité. Une variation du phénomène des poètes urbains que l'on rencontre dans d'autres villes.

Douze poètes, parlant douze langues différentes, originaires de Lisbonne ou de Moscou, de Stockholm ou de Kinshasa, ont écrit ensemble une ode bigarrée et polyphonique à la poésie de la grande ville.

Capture D’Écran 2018 08 31 À 15 36 57

Pendant une semaine, ces poètes se sont immergés dans la vie quotidienne d'un quartier de Bruxelles, en compagnie d'un artiste belge. Ils ont visité des places, des parcs et des rues, des maisons et des cafés. Ils ont écouté les histoires des habitants. En se fondant sur leurs impressions, ils ont écrit une poésie nouvelle, dans une langue qui est la langue maternelle de nombreux Bruxellois.

De leur côté, les plasticiens ont réalisé des interventions temporaires dans l'espace public bruxellois pour interpréter en trois dimensions l'œuvre des poètes. Les habitants des quartiers ont été des partenaires actifs en participant par exemple à des ateliers sur le mot et l'image.

Capture D’Écran 2018 08 31 À 15 37 43

Chaque artiste est appelé à imaginer aussi une oeuvre permanente, une symbiose de la vision du poète et de la sienne, dans le quartier qu'ils ont visité ensemble. Actuellement, dix œuvres ont été inaugurées. L'objectif est de créer à travers la ville un parcours poétique de douze oeuvres ayant une valeur durable. Une autre manière de « lire » la ville.

Vers Bruxelles, Poëzie in de stad est soutenu par la VGC (Commission de la Communauté flamande de la Région Bruxelles-Capitale) et par la Loterie Nationale.

dessins © Peter Weidenbaum, © Maurine Toussaint et © Studio PikNik