Adeline Dieudonné & Lize Spit

sam. 30.03.2019
18:30 - 19:30
Adeline Dieudonne Stéphane Remael Bw

Catégorie

Interview

Langue

en français et néerlandais

Chacune à sa façon, Lize Spit et Adeline Dieudonné ont marqué la littérature belge de leur premier roman, respectivement Het smelt et La vraie vie. Après un tel ouragan, il faut pourtant se remettre à l’ouvrage. Témoignages croisés.

Lize Spit © Keke Keukelaar

Deux histoires

Janvier 2017. Het smelt, le premier roman de Lize Spit, paraît chez Das Mag. Les bruits de couloir l’annonçaient, mais le phénomène est encore plus fou que prévu : le livre se vend par centaines de milliers d’exemplaires, et reçoit un écho international. Il sera traduit l’année suivante en français (entre autres) et recevra un accueil similaire.

Août 2018. Avant même sa sortie, le milieu littéraire s’agite : La vraie vie d’Adeline Dieudonné est LE livre de la rentrée. Le premier roman ne manque pas ses promesses et, six mois plus tard, le livre et son autrice sont partout en Belgique et en France, en attendant les traductions.

Deux « phénomènes » éditoriaux

Img 8536

Ces deux « phénomènes » ont pour similarités de mettre en scène une jeune narratrice, de ne pas faire l’économie de la violence et d’avoir été écrits par deux autrices qui ont des choses à dire. Elles n’ont donc pas fini d’écrire. Le deuxième roman de Lize Spit est d’ailleurs attendu au printemps 2019.

Mais comment fait-on, après un tel ouragan, pour se remettre à l’ouvrage ? Comment faire avec l’inévitable attente, et son lot de pression sous-jacente ? Comment rester libre, rester soi, retrouver le plaisir du texte ? Les deux autrices ont accepté de témoigner de ce moment de transition, d’un après qui devient un nouvel avant.

Passa Porta, La Bellone

photo Adeline Dieudonné © Jean-François Robert
photo Lize Spit © keke keukelaar

Bientôt à