Meet the author: Richard Powers

lun. 08.11.2021
20:00 - 21:30
Powers Richard C Dean D Dixon

Catégorie

Présentation, Interview

Prix

8/6 € (10 € soutien à United Stages)

Réduction

le tarif préférentiel pour accorde une réduction de 2 € pour les personnes pour qui cela fait une différence.

Programme

Le Covid Safe Ticket (ou le certificat covid numérique européen) permet d’accéder à des événements sans mesures de distanciation. Le port du masque reste néanmoins obligatoire à la Monnaie.


Langue

en anglais

Meet the author


Pour le bénéfice de tous, férus de littérature, lecteurs occasionnels ou simples curieux, nous organisons des entretiens d'auteurs, variés et singuliers, riches en histoires, en idées et en émotions.

Voir toute la série

Aussi inattendu que cela puisse paraître, le grand écrivain américain Richard Powers a une histoire intime avec Bruxelles. Un temps auteur en résidence d’écriture à Passa Porta, où il a présenté en 2019 L’Arbre-monde (Prix Pulitzer catégorie fiction en 2019), son grand « éco-roman », Powers a également rencontré à Bruxelles le compositeur Kris Defoort, qui signe aujourd’hui un opéra inspiré de son grand roman Le Temps où nous chantions, avec le librettiste Peter Van Kraaij. Il revient cet automne à Passa Porta, avec son nouveau roman Sidérations (Actes Sud), le temps d’une soirée animée par Annelies Beck.

À propos de l’auteur

Richard Powers (Illinois, 1957) est sans aucun doute l’un des auteurs américains les plus importants de ces dernières décennies. Dans le travail de celui qui accorde toujours plus d’attention à la relation entre l’homme, la nature, la science et la technologie, on trouve les œuvres majeures The Gold Bug Variations, Le Temps où nous chantions et La Chambre aux échos (National Book Award 2006). Son roman Orfeo (2014) a été présélectionné tant pour le Man Booker Prize que pour le National Book Award. Le Sunday Times a fait l’éloge de Powers en le décrivant comme « le romancier anglophone le plus audacieux de notre époque sur le plan intellectuel ». Enfin, son best-seller international L’Arbre-monde (2018) a été couronné par le Prix Pulitzer.

« Il est impossible pour Richard Powers d’écrire un livre inintéressant »
a déclaré la grande dame de la littérature canadienne Margaret Atwood. Qui sommes-nous pour la contredire.

À propos du livre

C’est on ne peut plus vrai de son dernier livre. Récit de l’amour sans compromis d’un père pour son fils, Sidérations (Actes Sud) est sans doute le roman le plus intime et le plus bouleversant de Powers jusqu’ici.

On y suit le trajet de Theo Byrne, astrobiologiste qui a découvert une manière très prometteuse de déceler des traces de vie dans tout l’univers. En parallèle, depuis la mort de sa femme, il se consacre à l’éducation de son fils surdoué de neuf ans. Robin est un jeune garçon charmant et tendre qui aime passer des heures à dessiner en détails des espèces animales menacées et se laisse déstabiliser par la réalité du dérèglement climatique. Il n’a qu’une urgence : mener à bien les plans de sa mère décédée, soit sauver la nature de la destruction. Lorsque Robin est à deux doigts de se faire renvoyer de son école pour avoir frappé un camarade, Theo entreprend d’aider son fils à travers une thérapie de neurofeedback. Entre-temps, il l’emmène sur d’autres planètes tout en soutenant, contre toute évidence, ses tentatives de sauver la Terre…

Org. Passa Porta, De Munt/La Monnaie, Atlas Contact, VBKU

photo richard powers © dean d. dixon

Bientôt à