Conversations avec des lecteurs imaginaires

dim. 31.03.2019
16:30 - 17:30

Cinq auteurs lisent chacun le nouveau texte qu’ils ont écrit sur une rencontre imaginaire avec un lecteur – le lecteur dont ils rêvent, qu’ils craignent ou qui, un beau jour, a croisé leur chemin. De l’idéal au cauchemar.

Longue vie au lecteur

« Pour moi, écrire un roman, c’est jouer un jeu avec le lecteur. La première mission, et la seule, de la littérature, est d’être intéressante. Le reste importe peu », dixit David Szalay, l’écrivain britannique qui a donné le coup d’envoi de la saison de Passa Porta en octobre 2018.

Écrire et lire, l’unité dans la dualité

Les auteurs réfléchissent à la relation qui les unit au lecteur. Les auteurs parlent à leurs lecteurs, les auteurs sont des lecteurs. C’est pourquoi nous avons demandé à cinq auteurs belges captivants d’écrire, à l’occasion du Passa Porta Festival, un texte sur une rencontre fictive avec un lecteur tel qu’ils se l’imaginent. Koen Peeters, Lenny Peeters, Stéphane Lambert, Delphine Lecompte et Nicolas Ancion ont relevé le défi et vous lisent le résultat de leurs efforts. Vous pourrez emporter une copie des textes à la maison !

Koen Peetersckoenbroos Nieuw

À propos des auteurs

Koen Peeters s’est distingué avec des romans tels que Bezoek onze kelders, De postbode, Grote Europese roman, Duizend heuvels et De mensengenezer. Avec une perspicacité mordante, il explore les émotions qui animent l’être humain et la société, de Bruxelles au Congo.

Lenny Peeters Rv

Lenny Peeters a l’écriture de nouvelles dans la peau. En 2008, elle a remporté le concours Flits Fictie avec Familiegevoel et en 2010, le concours de nouvelles organisé par l’Uitgeverij Contact avec Nanoseconde. Son premier roman Dochter, publié en 2017, a reçu le Bronzen Uil anversois du meilleur premier roman.

Stéphane Lambert 5 C Anne Bourguignon

Le Bruxellois Stéphane Lambert écrit des romans, de la poésie, des nouvelles et des essais sur l’art. Il a remporté plusieurs prix et des bourses d’écriture à Rome, Berlin, Vilnius, Paris et Winterthur. Pour Mon corps mis à nu, il a reçu le Prix Rossel 2013. Cette année verra la parution de son nouveau livre Visions de Goya – L’Éclat du désastre (Arléa).

Lecompte Delphine © Koen Broos

La poète gantoise Delphine Lecompte a remporté le prestigieux prix C. Buddingh pour son premier recueil de poésie De dieren in mij en 2010. Six autres recueils lui ont succédé. De Bezige Bij a récemment publié The Best of Delphine Lecompte, une généreuse sélection d’extraits tirés de son univers indomptable et imprévisible.

Nicolas Ancion Dr 22

Nicolas Ancion écrit des romans pour adultes et pour adolescents, des nouvelles, des pièces de théâtre, de la poésie et des scénarios. Lorsqu’il n’est pas devant son écran, cet auteur liégeois aime rencontrer les jeunes dans leur classe pour y parler littérature, lecture et écriture. Son roman Invisibles et remuants, paru aux Éditions Maëlstrom, bénéficie d’une adaptation théâtrale qui rencontre un vif succès en Europe.

Présentation : Nicky Aerts.

Passa Porta, De Markten

Photo Koen Peeters © Koen Broos
Photo Stéphane Lambert © Anne Bourguignon
Photo Delphine Lecompte © Koen Broos
illustration © coline cornélis

Bientôt à