Intus et in cute

Aïko Solovkine
16.10.2019
Fill 2 Created with Sketch. Texte d’auteur
Shttefan Vi Npa2 F7Fnw Unsplash 1

À l’occasion de l’exposition de groupe Open Skies au WIELS (27.9.2019-5.1.2020), Passa Porta a invité deux jeunes auteurs belges à écrire un nouveau texte portant un regard critique sur l’appel de plus en plus fort à la transparence dans notre société. Découvrez ci-dessous le texte de l’autrice bruxelloise Aïko Solovkine.

« La petite enfance et le troisième âge constituent deux segments de marché des plus rentables. Celui de la silver economy est en outre promis à un riche avenir en raison de l’essoufflement de la croissance démographique sous nos latitudes. Bon nombre d’objets spécifiquement dédiés à ces tranches d’âge, présentent d'étonnantes similarités quant aux visées de surveillance des corps que poursuivent leurs acheteurs, et l’impératif de sécurité est au cœur d’argumentaires marketing identiques.

Le monitoring du nourrisson ou du sénior pris en charge par ces objets connectés, repose sur l’accès potentiellement permanent à certains de leurs paramètres biologiques les plus intimes pour le bon déroulé du contrôle, de la quantification et du stockage de ces derniers. Le devenir des données ainsi récoltées et leur éventuel traitement à des fins mercantiles, s’opère néanmoins à l’insu de personnes pas encore ou plus à même de donner leur consentement. » — Aïko Solovkine

Ego te intus et in cute novi.

Je t'ai connu dans ta subjectivité et dans ta chair.

— Perse / Rousseau

Ton souffle régulier.

La position dans laquelle tu dors.

La profondeur de ton sommeil.

Ta température corporelle.

Tout va bien, c’est la tortue qui le dit. La petite tortue électronique incorporée dans ton body en coton doux relié par Bluetooth à l’application téléchargée sur le téléphone de tes parents.

Notification.

Tu es réveillé.

C’est que la petite tortue a des oreilles. Sous sa carapace est caché un micro. L’information est envoyée au smartphone, le smartphone la transmet à son tour au chauffe-biberon connecté et le chauffe-biberon se met automatiquement en marche. Ton lait sera bientôt prêt.

Tes premiers archives.

La tortue engrange tous tes paramètres physiologiques. Comment tu respires, l’état de ta sudation, tes mouvements dans ton berceau et les aléas de ton repos.

Un inclinomètre est intégré dans ton porte-biberon connecté. L’objectif est que ton biberon soit orienté correctement pour éviter que tu ne régurgites ou boive de l’air — auquel cas un signal sonore et lumineux est déclenché, — les diarrhées, coliques et reflux afférents, et sait aussi détecter lorsque des grumeaux se forment dans la tétine. Il enregistre le nombre de biberons que tu ingurgites dans la journée, la durée de tes tétées ainsi que les quantités de lait bues afin d’optimiser ton métabolisme.

Notification.

Tu as fait pipi. Il est temps de te langer.

Le petit capteur Bluetooth attaché à l’extérieur de ta couche l’a détecté et transmis à l’application qui analyse les résultats de tes déchets : tu n’es pas déshydraté, tes urines sont claires et tu n’as pas de troubles rénaux. Tant qu’à faire, l’application enverra à tes parents tes heures de réveil et de sommeil ainsi que tes horaires de repas.

Notification.

Tu vis et respires toujours. Cents dix battements de cœur par minutes.

La mort subite du nourrisson n’est pas pour aujourd’hui. Les capteurs à oxymétrie intégrés dans tes chaussons éclairent le dos de tes pieds avec des leds rouges et infrarouges pour mesurer ton taux d’oxygène et prendre ton pouls. Grâce à eux, nous savons également si tu dors sur le ventre ou sur le dos. Toutes tes informations vitales sont transmises sur le smartphone connecté de tes parents via une box installée à côté de ton lit. En cas de problème, l’application envoie un signal sonore même si leur téléphone est en mode avion. Si le wifi est en panne, une station d’accueil prend le relais pour alerter tes parents, qui seront par la même occasion informés des premiers gestes à réaliser et des numéros d’urgence à composer.

Comment ça va ?

Sur ton poignet droit est noué un petit bracelet en forme d’œuf qui a la même fonction que tes chaussons et relaie tes signes vitaux : température, saturation de l’oxygène dans ton sang, rythme cardiaque. Si tes parents sont trop loin de toi pour que le système Bluetooth fonctionne, ton bracelet le remarquera et enverra le signal à la station de recharge du dispositif, qui émettra alors une alarme sonore de leur application.

Notification.

Pourquoi tu pleures ?

L’ours en peluche qui accompagne tes nuits est rempli de capteurs qui envoie des tas d’informations utiles sur toi via une application mobile. Petit ours analyse les motifs de ton chagrin. T’apprend des mots et est capable de t’endormir rapidement avec ses berceuses. Mesure ta température et ton pouls. L’évolution de ta force physique. La base de données intégrée à l’application mobile compare ton comportement avec celui d’autres enfants de ton âge et émet des recommandations pour améliorer tes performances.

Bip.

Ton babyphone à système audio bidirectionnel relié à une appli de smartphone est également équipé d’un purificateur d’air capable de détecter la présence de particules toxiques dans ton environnement. En cas de besoin, l’appareil alerte tes parents et émet des ions négatifs pour purifier l’atmosphère.

Notification.

Bilan d’hygiène bucco-dentaire.

Ta brosse à dents connectée pourvue d’un minuteur et d’un capteur de position, envoie des infos sur la durée du brossage, les zones nettoyées, l’intensité et la fréquence à l’application, qui les analyse ensuite pour fournir un bilan précis sur la qualité de ton brossage.

Un autre bracelet en silicone hypoallergénique enserre l’une de tes chevilles. En plus de remplir un office identique à celui accroché à ton poignet, il renseigne sur la température de ta chambre, sa luminosité, son taux d’humidité et les bruits qui y résonnent. L’un des avatars de tes gardiens peut par ailleurs prendre la forme d’un troisième brassard, lui aussi accroché à ton poignet ou à tes vêtements. Il est relié à une application qui programme le périmètre de ta liberté de mouvements allant de 0 à 70 mètres. Si tu t’échappes de l’enceinte de sécurité, ton brassard envoie un signal d’alerte par Bluetooth à l’application, qui active ensuite une balise GPS pour te localiser.

Et roulez jeunesse.

Dans ta poussette contrôlée par smartphone qui est équipée d’un système de climatisation, de diffuseur de musiques et d’un dispositif permettant de faire bouillir de l’eau, et qui roule sans qu’on ait besoin de la pousser. À tout moment, tes parents peuvent te voir grâce à une webcam et t’entendre via le microphone intégré.

Notification.

Nouvelle chute.

Ton patch détecteur de chutes collé sur ton torse est muni d’une puce microélectronique.

Un accéléromètre repère les changements de position (debout et couché). Si la modification est brutale, le signal expédié à un boîtier émet aussitôt une alerte qui sera envoyée à tes parents ou à la personne en charge de te surveiller. Le patch peut aussi détecter une immobilité anormale de ta part en dehors de ton lit, grâce à un détecteur infrarouge placé au-dessus de celui-ci. Une alerte sera alors déclenchée dans les cinq minutes maximum. Ton patch n’entraîne quasiment pas d’allergie ou d’intolérance et n’a pas besoin d’être ôté lorsque tu prends ton bain.

Vibration.

Médicament arrivé à destination.

Même au travail, tes parents savent que ta nounou prend bien soin de toi car tes médicaments contiennent des capteurs qui enregistrent leur prise effective. Le capteur de la pilule constitué de magnésium, de silice et de cuivre émet en effet un signal sonore en présence des liquides de l'estomac. Le signal en question est capté par un récepteur situé sur la cage thoracique sous forme d’un patch qui doit être changé toutes les semaines. Ce dernier transmet à son tour les informations récoltées à l’application de tes parents. S’il le souhaite, ton médecin traitant peut accéder à ce système de traçabilité sur un site internet relié à l’application.

Ça commence dès ta naissance mais ça peut s’amorcer bien en amont. On veut savoir. T’entendre et te sentir, te voir si l’on peut, déjà t’éduquer, traverser l’écorce pour se rapprocher au plus près de ton noyau. L’appareil connecté apposé sur le ventre de ta mère prend ton pouls tout en diffusant des images échographiées de toi sur l’écran de la tablette. Le doppler portable relié à un casque amplifié relaie la fréquence de tes battements cardiaques à tout moment. La ceinture musicale attachée autour de son ventre et jumelée à son téléphone, t’injecte sa voix ou ses morceaux préférés in utero. Tout comme la petite enceinte vaginale reliée à deux écouteurs externes glissée juste en-dessous du col de l’utérus qui lui permet d’être en osmose musicale avec toi.

Le rythme paisible de ta respiration.

Sur le dos, sur le ventre ou sur le côté.

Et le tempo de tes battements de cœur.

La durée de ton repos.

Rien à signaler. Les capteurs intégrés dans ton lit d’hôpital relaient à distance la routine de tes activités nocturnes via wifi au personnel du service gériatrique.

Notification.

Arythmie signalée.

Ton matelas intelligent a une excellente ouïe et rien n’échappe à sa vigilance. Il est capable d’adapter la température de ton lit s’il sent que celle de ton corps augmente ou diminue. Et si tu as tendance à ronfler, sache que ton matelas peut modifier ta position afin de libérer tes voies respiratoires.

Tes ultimes données.

Le lit recueille toutes tes variables somatiques. Comment tu dors et comment tu respires, la qualité et les anomalies de tes battements cardiaques.

La base de ton verre comporte des capteurs qui mesurent ta consommation hydrique et contrôlent que tu as bien bu ton verre d’eau. Il permet même de déterminer si tu as effectivement bu ton verre ou si tu en as simplement renversé le contenu. Si tu es dans une maison de retraite, tu recevras un bracelet comme chaque résident afin que les aide-soignants sachent qui a bu dans quel verre. Les résultats sont envoyés à un logiciel qui traite les données pour assurer le bon suivi de chaque résident.

Notification.

Tu as uriné. Il est l’heure de te changer.

Tes couches sont pourvues de capteurs d’humidité en fibre de carbone et le boîtier qui leur est accroché est relié via wifi au réseau de ta maison de repos. Les informations des capteurs sont ensuite réceptionnées sur les smartphones dont les soignants sont équipés. Signal vert : tout va bien. Signal orange : humidité détectée dans la couche. Signal rouge : intervention rapide requise.

Notification.

Tu n’es pas mort et respires encore. Quatre-vingts battements de cœur par minute.

On ne te retrouvera pas décomposé dans ton lit quatre ans après ton décès. Grâce à tes pantoufles qui dissimulent des capteurs dans leurs semelles afin de détecter tes chutes et d’alerter tes proches en temps réel. La rupture du col du fémur te guette et deux précautions valent mieux qu’une. Raison pour laquelle tu ferais bien de t’équiper d’airbags pour hanches munis de capteurs 3D qui non seulement détectent les chutes, mais les amortissent neuf fois plus que les protecteurs classiques. Pour une sécurité optimale, tes airbags détectent la chute en 200 millisecondes et se déclenchent entièrement en moins d’une seconde. Ils sont réutilisables avec une recharge et reliés à un boîtier qui alerte ta famille en cas d’accident.

Tout se passe bien.

La montre connectée que tu portes à ton poignet détecte les chutes et envoie un message SOS à tes proches avec la localisation exacte. Elle te permet de passer des appels et inclut un capteur cardiaque pour suivre ton rythme en temps réel et envoyer une alerte en cas de battements trop élevés ou trop lents. Une plateforme web de santé est disponible pour suivre en direct ta montre connectée.

Notification.

Que t’est-il arrivé ?

Tes proches et les secours peuvent être également alertés par SMS, téléphone ou e-mail de tes chutes grâce à ta c­­­­­­ane connectée. Elle fait la différence entre la chute d’une personne et la chute de la canne elle-même. Grâce aux capteurs sensoriels présents sur sa poignée, elle détecte en effet si une main la tient et s’allume dans ce cas. Elle peut inclure un système de géolocalisation et permet également d’analyser les situations inhabituelles ; faible activité liée à une maladie ou à la fatigue, des réveils de plus en plus tardifs, etc.

Bip bip.

Ton babyphone à vision nocturne permet à tes soignants de savoir si tu te lèves en pleine nuit et t’aider à te rendre aux toilettes. Son capteur intégré s’active au moindre de tes mouvements si bien qu’on peut anticiper tes besoins avant même que tu ne sois levé.

Notification.

Résultat de ton analyse salivaire.

Le capteur électronique incrusté dans ton dentier analyse ta salive afin de connaître les niveaux de lactate, de cortisol ou d’acide urique qu’elle contient et envoie un compte-rendu par Bluetooth. Ton dentier remplace désormais les analyses de sang auxquelles ton diabète te contraint régulièrement.

Le pendentif connecté que tu portes autour de ton cou est relié par wifi à des capteurs placés sur la porte de ton frigo et celle de ta salle de bain. Ils détectent toute dégradation de tes habitudes : un manque d’hygiène identifiable par un nombre décroissant de passages par la salle de bains, ou des prises de repas irrégulières décelables grâce au capteur situé sur la porte du frigidaire. Ils préviennent alors tes proches de ce changement via l’application, accessible sur smartphone ou sur ordinateur. Ton pendentif comporte en outre un GPS qui permet de te retrouver si tu t’es égaré. En cas de franchissement des zones définies, ta famille ou tes aide-soignants reçoivent un message d’alerte.

C’est l’heure d’aller se promener.

La chaise roulante connectée dans laquelle tu te déplaces désormais est reliée à une application qui reconnaît les trajets que tu as empruntés et enregistre des informations sur l’accessibilité des lieux où tu souhaites te rendre. Elle récupère les informations sur ta santé (rythme cardiaque, température corporelle, etc.) et prévient les secours en cas de problème.

Notification.

Tu es encore tombé.

Ils ont installé un sol connecté dans ta maison de retraite. Grâce à des capteurs effectuant une analyse permanente des déplacements des résidents et des soignants, le sol anticipe les situations à risques et alerte le personnel en cas de chute. Ce sol peut être aussi personnalisé en fonction des besoins des résidents, en créant un chemin lumineux lors d’un réveil nocturne ou en permettant d’intervenir dans le cas d’un temps de présence prolongé aux WC. Grâce à cette solution, il est également possible de consulter les statistiques hebdomadaires ou mensuelles de chaque résident.

Vibration.

Pilule adéquate ingérée.

Ta prise de médocs est désormais sécurisée grâce à ton pilulier connecté dont les compartiments ont été remplis par ton médecin. Au moment de prendre ton traitement, le pilulier émet une alerte sonore en faisant clignoter la case correspondante aux médicaments à prendre. Ses capteurs optiques calculent les variations de poids afin de détecter quelle case a été vidée. Il est même capable de déceler les changements de fuseaux horaires et de s’adapter pour que ton traitement soit le plus régulier possible en cas de voyage. Les erreurs et oublis de prises génèrent des alertes qui sont envoyées par email ou SMS à tes proches.

Ça se termine à ta mort mais peut se prolonger au-delà. On veut que tu saches. Combien on t’aimait et à quel point tu nous manques, vouloir encore te garder parmi nous en étant au plus près de toi.

L’intérieur de ton cercueil est truffé de caméras connectées aux principaux réseaux sociaux, qui permettent de te voir via une webcam à haute définition. Des haut-parleurs sont également greffés à ton cercueil pour pouvoir te diffuser de la musique, des messages vocaux de tes proches ou encore des poèmes. A l’extérieur comme à l’intérieur de ton cercueil sont placés des écrans LED connectés où sont diffusés photos, images et dessins qui défilent en diaporama. Les écrans pourront également diffuser en continu les messages de proches qui n’ont pas pu se rendre à ton enterrement.

Aikosolovkine

Aïko Solovkine est une journaliste et auteure belge. Son premier roman, Rodéo, a obtenu le Prix de la première œuvre de la Fédération Wallonie-Bruxelles 2016. Elle est l’auteure deux pièces de théâtre; Rwanda Inc. et Mare Nostrum qui fut jouée en janvier 2019 au Théâtre de la Vie à Bruxelles. Elle a également publié plusieurs nouvelles nouvelles dont la dernière est parue en 2019 aux Editions Magellan et Cie dans le recueil Nouvelles de Belgique.

Aïko Solovkine
16.10.2019