Brussels International : The City Next Door - Rua Breathnach & Guests

mer. 24.03.2021
16:30 - 17:30
City Next Door 03 general image c eugénie herbreteau

Lieux

online event

Catégorie

Performance, Poésie

Prix

gratuit

Langue

en anglais, avec des extraits dans d’autres langues

L’an dernier, on découvrait The City Next Door (eds. maelstrÖm reEvolution), transcription poétique par Rua Breathnach d’une longue déambulation à travers Bruxelles. Un poème qui donne lieu aujourd’hui à une performance poétique polyphonique, plurilingue et illustrée à laquelle les auteurs Tom Buron, Awatif Abdellah, Francesca Spinelli, Francesco Italiano, Geert van Istendael, Moïse Ilunga Shambuyi et Rémi Beelprez prêteront leurs voix.

Welcome stranger

Irlandais d’origine vivant à Bruxelles, l’écrivain Rua Breathnach (Dublin, 1980) est l’auteur de deux pièces d’un acte, Rondo et Avenida (eds Bomarzo). La première de sa pièce Welcome to the Stranger, mise en scène par le Belge Rémi Beelprez, a eu lieu en Irlande, au Arts Festival de Skibbereen, en 2018. Signataire d’une nouvelle (The Bridge) parue dans le Bristol Short Story Prize Anthology 2019, il publiait en décembre 2020 The City Next Door chez maelstrÖm reEvolution.

La ville indifférente

The City Next Door est le précipité d’une déambulation poétique imaginaire dans la Bruxelles d’aujourd’hui, avec des haltes à Anderlecht et Molenbeek. “The city that welcomes you into her arms / The indifferent city / The city that leaves nobody indifferent” n’a semble-t-il pas non plus laissé Rua Breathnach indifférent…

Bruxelles polyglotte

Telle qu’il a paru aux éditions maelstrÖm reEvolution en 2020, le poème comporte des passages en lingala, en français, en turc, en italien, en roumain, en néerlandais, en irlandais, en allemand et en grec. Pour cette lecture exceptionnelle au Passa Porta Festival, nous y glisserons aussi de l’arabe marocain, ou derija.

Voir également ruabreathnach.com

Passa Porta, Vlaams-Marokkaans culturenhuis Darna

photo the city next door © eugénie herbreteau
photo rua breathnach © john minihan

Bientôt à