Jonathan Coe

dim. 31.03.2019
16:30 - 17:30
Jonathan Coe Copyright Alexandra Cool Crop

Lieu


Catégorie

Interview

Langue

en anglais

Dans Middle England, premier grand roman du Brexit, la star de la littérature Jonathan Coe dresse le portrait d’un pays en crise, peuplé par les personnages familiers de Bienvenue au club et du Cercle fermé. Il dissèque, avec une précision ultime et un humour pince-sans-rire typiquement britannique, le sentiment qui entoure le Brexit. La journaliste et écrivaine Annelies Beck s’entretient avec lui.

Le Brexit sur la table d’examen

Un couple suit une thérapie conjugale. « Pourquoi avez-vous tant de mal à accepter d’avoir voté différemment lors du référendum sur le Brexit ? », leur demande le thérapeute. Le vote leave de l’homme symbolise, selon la femme, son enfermement sur lui-même, le vote remain de la femme révèle, selon l’homme, sa naïveté. Conclusion du thérapeute : « Ce qui est intéressant, c’est que vos réactions ne parlent même pas de politique. »

Voilà tout le génie de Jonathan Coe : féroce, il dissèque les sentiments entourant le Brexit (qui relèvent moins du politique que de l’identité personnelle) et parvient à y intégrer un humour pince-sans-rire typiquement britannique.

Book Cover Middle England

Nostalgie douce-amère

Dans Middle England, premier grand roman du Brexit, Jonathan Coe dresse le portrait d’un pays en crise, peuplé par les personnages familiers de Bienvenue au club et du Cercle fermé. Benjamin Trotter vit de ses rentes, tandis que sa sœur Lois souffre encore du traumatisme de l’attentat de l’IRA auquel elle a survécu dans les années 1970. À travers Lois, Benjamin et une flopée de personnages hauts en couleur, Middle England montre un pays en proie à la nostalgie, à la confusion et au racisme affiché sur fond de pauvreté, de déception et de colère grandissantes.

Littérature politique

Il fallait avoir le cœur bien accroché pour écrire un roman sur le Brexit en plein cœur du Brexit. Coe est de ceux qui s’en tirent toujours haut la main. Il dévoile, au fil des intrigues et des actions de ses personnages, son opinion personnelle sur le Brexit – l’écrivain est clairement dans le camp du remain. Heureusement, Coe est un romancier au talent indéniable et non un pamphlétaire raté. Dans ce roman du Brexit, on ne retrouvera donc aucune attaque creuse dirigée à l’encontre de Nigel Farage ou Boris Johnson. Pourtant, Middle England est, pour son auteur, un instrument éclairant avec finesse les raisons qui expliquent le vote britannique.

Jonathan Coe

Jonathan Coe (1961) a obtenu un doctorat en littérature anglaise à l’université de Warwick. Il a signé de nombreux romans à succès, dont Testament à l’anglaise, La Maison du sommeil, Bienvenue au club, Le Cercle fermé, Expo 58 et Numéro 11. Deux – Testament à l’anglaise et Bienvenue au club – ont été adaptés en miniséries par la BBC. Coe a également signé une biographie de l’écrivain B.S. Johnson, récompensée par le Samuel Johnson Prize.

Dédicaces

Jonathan Coe dédicacera ses livres à 16:00 à KVS. Les livres seront disponibles sur place.

Passa Porta, De Bezige Bij, KVS

Photo Jonathan Coe © Alexandra Cool

Bientôt à