Paolo Giordano

dim. 31.03.2019
13:30 - 14:30
Giordano Paolo C Daniel Mordzisnki1 Zw

Catégorie

Interview, Lecture

Langue

en anglais, avec de l'italien

En 2009, l’écrivain et physicien italien Paolo Giordano a conquis le monde littéraire avec son premier roman, La Solitude des nombres premiers. Dix ans et deux livres plus tard, il crée la surprise avec Divorare il cielo, un roman ambitieux et intense sur la solidarité, l’amour, l’écologie, la mort et l’idéalisme.

Entre nord et sud, entre ville et campagne

Pendant ses vacances d’été dans la campagne des Pouilles, la jeune Teresa, originaire de Turin, personnage principal de Divorare il cielo, se lie d’amitié avec trois jeunes éduqués par un couple profondément croyant. Elle tombe sous le charme de leur conception idéaliste de l’humanité et de la nature. Entre eux s’amorce une toile complexe tissée d’amitié et de désir. Au cours des vingt années qui suivent leur rencontre, ils entrent, chacun à sa manière, dans l’âge adulte. Leurs visions opposées sur le monde et leurs convictions conflictuelles soumettent leurs liens à de rudes épreuves.

L’entrée dans l’âge adulte en Italie

Dans son nouveau livre qui prend la forme d’un roman épique, dynamique et sinistre, Giordano revient à la thématique de son premier roman à succès, La Solitude des nombres premiers. Divorare il cielo raconte l’histoire d’un groupe de jeunes Italiens qui grandissent en cherchant un sens à leur existence et un nouveau point de repère idéologique, hésitant entre engagement et résignation, individualisme et communauté.

A propos de l’auteur

Après le succès de La Solitude des nombres premiers, Paolo Giordano a quitté le feu des projecteurs pendant quelques temps. Il s’est rendu en tant qu’écrivain « embarqué » en Afghanistan, où il a partagé le quotidien des soldats, comme le personnage principal de son deuxième roman, Le Corps humain. Dans Les Humeurs insolubles, l’Italien a pris une direction tout à fait différente en décrivant avec une grande sensibilité la vie d’une jeune famille.

« Divorare il cielo est un livre qui s’empare de nous dès la première page et ne nous lâche pas avant la dernière. Giordano parvient à raconter cette histoire complexe et ambitieuse dans un style sobre et limpide. Avec ce roman magistral sur les idéaux perdus et les désirs irréalisés, l’écrivain surpasse haut la main son premier livre déjà spectaculaire. »
Marijke Arijs dans De Standaard

Entretien : Nicky Aerts
En anglais. L’auteur lit en italien, avec traduction en surtitres.

Session de dédicace après l’entretien. Grâce à une collaboration avec la Piola Libri, le roman de Giordano sera aussi disponible en version italienne.

dédicaces

Paolo Giordano dédicacera ses livres à 14:30 à La Bellone. Les livres seront également disponibles sur place. Il y aura des exemplaires en italien en vente !

Passa Porta, Istituto Italiano di Cultura di Bruxelles, De Bezige Bij, Piola Libri, La Bellone

Photo Paolo Giordano © Daniel Mordzisnki

Bientôt à