Majd Kayyal: Palestine +100

mer. 27.11.2019
20:00 - 21:30
Majd Kayyal

Catégorie

Présentation, Interview, Lecture

Prix

VVK € 8 / 6 ; Kassa € 9 / 7

Langue

en anglais et arabe

Meet the author


Pour le bénéfice de tous, férus de littérature, lecteurs occasionnels ou simples curieux, nous organisons des entretiens d'auteurs, variés et singuliers, riches en histoires, en idées et en émotions.

Voir toute la série

À quoi ressemblera la Palestine en 2048, un siècle après la création de l’état d’Israël ? Il semble impossible de répondre à cette question. Douze auteurs palestiniens ont donné libre cours à leur fantaisie et se sont quand même jetés à l’eau. Parmi eux, Majd Kayyal, romancier, journaliste et l’une des voix les plus importantes de la jeune génération intellectuelle palestinienne.

Science-fiction palestinienne

Al-Nakba, ou « le désastre ». Chaque Palestinien qualifie ainsi les événements de 1948 : la guerre arabo-israélienne et le flux de réfugiés de 700.000 Palestiniens, la misère, les tragédies et les traumatismes qui en ont découlé. À quoi ressemblera ce pays déchiré 100 ans plus tard ? Dans Palestine +100 (Comma Press, 2019), douze écrivains palestiniens esquissent autant de tableaux futuristes. Et quels tableaux ! D’une dystopie à donner le frisson à une société plus high-tech que jamais, tous les scénarios possibles et imaginables sont évoqués dans ce recueil de science-fiction – un genre rare dans la littérature palestinienne. Derrière les grotesques essaims de drones, un super-héros palestinien et des voyages dans le temps se cache une question sérieuse : la paix durable est-elle enfin atteinte, ou la technologie du futur va-t-elle ne faire qu’amplifier la douleur des Palestiniens ?

Écrivain-journaliste-activiste

Majd Kayyal (1990) est l’un des douze écrivains de Palestine +100. Il est né en Italie où il vit toujours. Sa famille a été chassée d’al-Barwa en Galilée, lieu de naissance du célèbre poète Mahmoud Darwich. Kayyal a étudié la philosophie à l’université hébraïque de Jérusalem et a été actif dans plusieurs campagnes et projets politiques. Son roman The Tragedy of Matar (2016) a été récompensé par le Qattan Foundation Young Writer Award. En 2017, il a publié l’essai politique How Does the Zionist Regime Transform? Kayyal écrit pour divers médias dans le monde arabe et est aussi connu pour son blog littéraire personnel Message to the Tricontinental.

A Passa Porta, il lira des extraits de son œuvre et s'entretiendra avec le politologue Feras Abo Dabboseh (Lagrange Points).

Richesses du Moyen-Orient

Cette soirée littéraire singulière découle d’une collaboration entre Passa Porta et Lagrange Points, une initiative bruxelloise qui met en lumière la diversité énorme de la culture et de la littérature arabes.

Lagrange Points est un collectif d’étudiants, professeurs, musiciens, écrivains et activistes culturels originaires du Moyen-Orient et d’Europe. Le groupe a déjà ouvert deux librairies éphémères à Bruxelles. Passa Porta soutient Lagrange Points en lui faisant profiter de son expertise et en organisant des programmes communs.

Passa Porta, Lagrange Points