Littérature 2.0 : Nathalie Gassel & Joanna Walsh

mer. 24.04.2019
20:00 - 21:30
Auteursfoto Walshsmall

Catégorie

Débat, Lecture

Prix

Prévente: € 8 / 6 ; À la caisse: € 9 / 7

Langue

En français et en anglais

Nathalie Gassel lira des extraits de son roman Stratégie d’une passion, et Joanna Walsh de son roman Break.up. Le comité de jeunes rédact·eurs·rices vous présente une soirée en compagnie de deux femmes, deux histoires d'amour et deux romans innovants : une correspondance par email structure les deux livres.

La correspondance écrite, recoin oublié de la littérature

L’écriture de lettres jouit d’une longue tradition littéraire... mais celle-ci a souvent été jugée insignifiante. Là où les romans et la poésie ont des aspirations universelles, les lettres seraient trop personnelles et banales. Gustave Flaubert, lui-même pourtant un grand correspondant, trouvait d'ailleurs que les romans épistolaires étaient un genre « exclusivement réservé aux femmes » — lisez : un genre pas sérieux.

Le roman épistolaire mis à jour

Avec l’arrivée d’Internet, la correspondance a fondamentalement changé. Il suffit d’actualiser sa boîte mail pour recevoir de nouveaux messages. Plusieurs romans récents contestent la distinction entre la forme personnelle de la lettre et les aspirations universelles de la littérature. C’est le cas du roman épistolaire I Love Dick, dans lequel Chris Kraus transforme son coup de foudre dans la vraie vie en un personnage fictif auquel elle adresse des lettres. Nathalie Gassel et Joanna Walsh suivent sa trace et nous prouvent pourquoi les lettres — sans majuscule — méritent amplement le titre de littérature.

Joanna Walsh : l’intimité virtuelle

Joanna Walsh transforme un coup de foudre amoureux en fiction dans son roman Break.up (2018). Rien d'extraordinaire, si ce n'est que cette aventure s’est développée presque entièrement en ligne : « Nous nous rencontrions partout où il y avait du wifi, donc presque partout, de nos jours, et lorsque tu partais, il n’y avait aucun endroit d’où tu pouvais être effacé, nettoyé. Il n’y avait plus un seul endroit où tu n’étais pas, où tu pouvais me manquer comme il faut. » Dans une longue réflexion à propos de cette relation brisée, l'autrice Britannique combine sa propre pensée avec celles d'écrivains et de philosophes comme Baudelaire, Breton, Badiou et Foucault.

Nathalie Gassel : les lettres, un prétexte idéal

Stratégie d’une passion de l’écrivaine belge Nathalie Gassel est composé entièrement d’e-mails restés sans réponse. Un·e narrat·eur·rice partage ouvertement son désir pour le destinataire. En se libérant des contraintes d’une narration cohérente, Gassel a trouvé un espace dans la correspondance par e-mail, où tout peut être exprimé : « J’ai le projet d’écrire un livre en t’adressant des lettres. C’est un excellent prétexte permettant de dire tout, érotisme, philosophie, amour, corps, humeurs. Je serai directe, pas d’obligation de narration. »

le comité de jeunes rédact·eurs·rices

Ceci est le premier programme d'une série de trois présentés par notre nouveau comité de jeunes rédact·eurs·rices, dont les membres sont Nicolas Baudoin, Lisanne De Gendt, Rebecca Ndifo et Tessel Veneboer. Par ce projet, Passa Porta veut leur donner l'opportunité de développer leurs talents de programmateurs littéraires en leur fournissant un soutien organisationnel et financier.

Bientôt à