Olga Tokarczuk

dim. 31.03.2019
16:30 - 17:30
Free To Use Olga Tokarczuk 3 Credit Jacek Koéodziejski Ô Çï

Catégorie

Interview

Langue

en anglais

« Je considère Tokarczuk comme l’une des voix littéraires les plus importantes en Europe. Elle connaît actuellement une percée internationale et mérite plus d’attention en Flandre et aux Pays-Bas. L’œuvre de Tokarczuk est très particulière. Elle ose évoquer des thèmes controversés et le fait sans choquer. Dans son travail, elle va vraiment au fond des choses, ses livres sont métaphysiques », explique Alicja Gescinska sur sa compatriote Olga Tokarczuk dans De Tijd. Nous avons volontiers accédé à la demande de Gescinska et invité ces deux dames pour une discussion.

Une « bête de prix »

L’écrivaine polonaise Olga Tokarczuk a remporté à deux reprises le Nike, le plus prestigieux prix littéraire polonais. Elle peut compter la Prix Nobel Svetlana Aleksijevitsj et la lauréate du Pulitzer Annie Proulx parmi ses fans, et a remporté en 2018 le Man Booker International Prize et le Prix Transfuge du Meilleur roman européen. À Passa Porta, elle parlera avec Alicja Gescinska de ses deux grands romans, Les Pérégrins et Les Livres de Jakob.

9De6D926 3D73 4Ca8 91F7 27B94Ebf406D

Les Pérégrins

Un seul et même roman peut-il allier des réflexions sur le voyage au 21ème siècle à des digressions sur l’anatomie humaine ? Tokarczuk a estimé que oui. Dans l’ambitieux Les Pérégrins, elle rassemble des récits de voyageurs. Être en chemin devient une manière de combler ses besoins spirituels et de dompter sa propre agitation. Un détail qui vaut d’être relevé : l’une des histoires est celle de Philip Verheyen, un chirurgien flamand du 17ème siècle.

Les Livres de Jakob

Dans Les Livres de Jakob, Tokarczuk repousse encore un peu plus loin les frontières du roman. Cette épopée monumentale sur le mystique et leader religieux juif polonais du 18ème siècle Jakob Frank s’attarde sur des thèmes tels que – inspirez profondément – l’amour, l’amitié, la mort, le sexe, la religion, la science, les relations géopolitiques, la transcendance, le langage, l’alchimie, la kabbale et la vérité.

Ce roman de Tokarczuk sur la religion et le fanatisme religieux remet en question le regard actuel idéalisé sur le passé polonais. Outre les éloges et un nouveau prix Nike, Les Livres de Jakob ont valu à son autrice une campagne de haine, et même des menaces proférées par les cercles nationalistes.

Book Covers Olgatokarczuk
Olga Tokarczuk Credit Jacek Kołodziejski 67D5C3Dbf7712Fccd0340A4A2011F114

Olga Tokarczuk (1962) compte parmi les plus grands auteurs polonais actuels. Psychologue de formation, elle avait son propre cabinet et a travaillé longtemps avec des jeunes à problèmes. Tokarczuk a publié neuf romans et trois recueils de nouvelles. Son travail a été récompensé par des prix internationaux et traduit dans plus de trente langues.

Alicja Gescinska C Fred Debrock

Alicja Gescinska (1981) est écrivaine, philosophe et téléaste. En 1988, elle a fui la Pologne communiste avec ses parents pour commencer une nouvelle vie en Belgique. Gescinska a obtenu le grade de docteur en philosophie à l’Université de Gand et travaillé à la Princeton University et au Amherst College. En 2017, elle a remporté le Debuutprijs pour son roman Een soort van liefde. Pour le programme de Canvas Wanderlust, Gescinska a parcouru le monde pendant deux saisons afin de dialoguer avec des penseurs, des artistes et des écrivains contemporains.

dédicaces

Olga Tokarczuk dédicacera ses livres après le programme (à 17:30) au Beursschouwburg. Des livres seront également en vente sur place.

Passa Porta, De Geus, L&M Books, Polish Institute, Beursschouwburg


Photo Olga Tokarczuk ©️ Jacek Kolodziejski

Bientôt à