La journée de la poésie avec Ramsey Nasr et invités

jeu. 27.01.2022
20:00 - 21:30
Portret Ramsey Nasr c Kelly ann van Steveninck
Sold out

Catégorie

Présentation, Interview, Lecture

Prix

8/6 € (10 € soutien à United Stages)

Réduction

le tarif préférentiel accorde une réduction de 2 € pour les personnes pour qui cela fait une différence.

Programme

Pour assister à la soirée, il vous sera demandé d’être en possession d’un Covid Safe Ticket. Le port d’un masque couvrant le nez et la bouche reste obligatoire.


Langue

en néerlandais

Sold out

Fleurs et abondance, c'est sous cette égide que le poète Ramsey Nasr donnera au Beurscafé le coup d'envoi de la semaine de la poésie à Passa Porta. C’est donc sur cette image que nous avons choisi de faire pousser une soirée fleurie, aux nombreuses ramifications.

L’écrivaine et poétesse Nisrine Mbarki y présentera son premier livre Oeverloos, Siel Verhanneman sera notre invitée avec son nouveau recueil Wat nu met het licht dat binnenvalt (Et maintenant avec la lumière qui tombe à l'intérieur), et le tout nouveau poète national, le Néerlandais Mustafa Kör, nous fera l'honneur d'une visite et d'une nouvelle œuvre.

Ramsey Nasr, auteur et acteur néerlandais, nous offre un poème inédit en guise de cadeau pour cette édition sur le thème de la nature. La devise de la semaine de la poésie est également empruntée à son œuvre : « Fleurs et abondance ».

Le nom de Nisrine Mbarki n’est pas inconnu du public de Passa Porta. Jadis écrivaine en résidence, elle a déjà traduit des poèmes de l’arabe, et c’est à Bruxelles qu’elle a écrit Oeverloos, son premier recueil personnel qu’elle présentera lors de la Journée de la poésie.

Une journée de la poésie ne se concevrait naturellement pas sans l’intervention de notre nouveau poète national : Mustafa Kör, qui siègera à ce titre pour deux ans, sera également de la partie.

Enfin, la poétesse Siel Verhanneman lira un extrait de son nouveau recueil. Au fil de textes particulièrement intimes, Verhanneman réfléchit, sans affectation, l’impact du deuil sur la vie d’une personne. Elle s’inspire en cela des travaux de Rodin, Basquiat ou Louise Bourgeois.

Peter Verhelst rejoint également la programmation de la journée de la poésie. Son nouveau recueil 2050 se compose de 98 poèmes, certains courts, d'autres longs de plusieurs pages, certains destructeurs, d'autres tendres ou tristes, ou encore à la recherche de nouvelles formes de beauté. De nouvelles significations. De nouvelles images. De nouvelles mythologies. Aussi dur ou désespéré soit-il, chaque poème illustre un amour passionné pour la poésie.

La maîtresse de cérémonie, Annabelle Van Nieuwenhuyse, s’entretiendra avec chacun des poètes entre les lectures.

Organisation : Passa Porta, Beursschouwburg, Poëziecentrum, Pluim

photo Ramsey Nasr © kelly-ann van steveninck
photo Siel Verhanneman © Damon De Backer

Bientôt à