Sun-mi Hwang & Bart Moeyaert

mer. 17.11.2021
20:00 - 21:30
Hwang Sun Mi Bart Moeyaert

Lieux

Passa Porta

Catégorie

Présentation, Interview

Prix

8/6 € (10 € soutien à United Stages)

Réduction

le tarif préférentiel pour accorde une réduction de 2 € pour les personnes pour qui cela fait une différence.

Programme

Pour assister à la soirée, il vous sera demandé d’être en possession d’un Covid Safe Ticket. Avec ce CST, la distanciation sociale et le port du masque ne seront plus obligatoires (même si ce dernier reste fortement recommandé).


Langue

en coréen et en anglais

Sun-mi Hwang compte parmi les auteurs les plus appréciés et les plus populaires de Corée du Sud. Son style limpide lui permet de séduire tant la jeune génération que le public adulte. Durant cette rencontre d’auteurs unique, elle s’entretient avec l’écrivain Bart Moeyaert qui, comme elle, parvient sans effort à dépasser les frontières générationnelles de ses lecteurs.

L’œuvre de la Sud-Coréenne Sun-mi Hwang est immensément populaire dans son pays natal. Ses récits captivants, écrits dans un style d’une grande pureté, étaient d’abord destinés à un public jeune. Pourtant, ils ont acquis une réputation colossale auprès des adultes. Depuis une dizaine d’années, elle a également trouvé un large public international. Son livre La Poule qui rêvait de voler a entre-temps été adapté sous forme de bande-dessinée et au cinéma. The Guardian a choisi les mots « classique instantané » pour décrire l’histoire simple et comique d’une poule qui tente d’échapper à sa batterie de ponte.

Invité par le Centre culturel coréen et Passa Porta, Bart Moeyaert dialogue avec Sun-mi Hwang lors d’une rencontre qui promet d’être unique entre deux auteurs polyvalents sachant susciter l’enthousiasme de toutes les générations en abordant, dans leurs récits, des thèmes universels tels que l’amour, le deuil et le pardon.

La modératrice de cette conversation est la journaliste littéraire Katrien Steyaert.

Sun-mi Hwang (1963) est une auteure sud-coréenne dont l’œuvre s’adresse à toutes les générations. Lorsqu’elle était enfant, elle n’a pas pu aller à l’école à cause de la pauvreté. Un professeur lui a donné la clé d’une classe pour lui permettre de lire des livres quand elle voulait. Grâce à cela, elle a tout de même pu étudier. Ses œuvres sont traduites dans de nombreuses langues. Aujourd’hui, elle vit à Séoul et est professeure-adjointe à la faculté de lettres de l’Institut des Arts de Séoul.

Bart Moeyaert (1964) écrit de la prose et de la poésie pour enfants et adultes. Son travail a notamment été récompensé par un Zilveren Griffel, le Vlaamse Cultuurprijs voor Jeugdliteratuur, le Deutscher Jugendliteraturpreis, le Noorse Oversetterpremien et un Gouden Uil. L’ensemble de son œuvre a été récompensé par le plus prestigieux prix de littérature d’enfance et de jeunesse : l’Astrid Lindgren Memorial Award.

Organisation : Passa Porta, Centre culturel coréen

picture bart moeyaert © sunsanne kronholm

Bientôt à