Close reading: 'Léopold II, la marque royale sur Bruxelles' avec Véronique Clette-Gakuba

vr 26.03.2021
12:30 - 13:30
Portret copyright JC Guillaume
Laatste tickets

Locaties

online event

Categorie

Lezing, Workshop

Prijs

kies zelf je digitaal tarief: ticket (één programma voor € 5 | € 8 | € 10) - pass (alle programma’s voor € 15 | € 20 | € 30)

Programma

maximum 15 deelnemers; wie een Festival Pass heeft, gebruikt zijn reservatiecode


Taal

in het Frans

La journaliste et romancière Aiko Solovkine (Rodéo) a eu envie de remettre le livre sur Léopold II de l’écrivain Thierry Demey au cœur d’une discussion avec la sociologue Véronique Clette-Gakuba.

lire serait une activité solitaire ?

Ce cycle prouve le contraire. Au cours de ces lectures partagées, différents extraits littéraires, sélectionnés par la modératrice, sont lus à haute voix. Les participant.e.s sont ensuite invité.e.s, s’ils/elles le souhaitent, à réagir sur leur contenu, leurs histoires, leur ton. La modératrice anime la discussion et apporte son regard sur les questions soulevées.
Et parce que l’actualité démontre une fois de plus à quel point la méconnaissance de l’autre et de son histoire mène inévitablement au drame, nous avons pour ce cycle demandé à différents partenaires de nous ouvrir les portes de leurs bibliothèques. De nous emmener hors de nos sentiers battus. Les textes et les auteurs et autrices choisis font, par leurs voix, résonner des histoires et des récits qui aident à décrypter les mécanismes de pouvoir et, ce faisant, à les combattre.

Décoloniser Bruxelles ?

Dans Léopold II, la marque royale sur Bruxelles paru en 2009, l’auteur belge Thierry Demey se proposait de faire voir Bruxelles à travers tout ce que la ville compte de parcs et squares, palais, boulevards, monuments civils et avenues datant du règne du « roi bâtisseur ».

Mais quel est le poids exact de ces aménagements hérités de Léopold II et de la si forte empreinte architecturale du roi dans la difficulté, voire l’impossibilité de décoloniser Bruxelles aujourd’hui ?

A haute voix

Une lecture partagée au sens fort du terme : différents extraits du livre sont lus à haute voix puis commentés par Aiko Solovkine et Véronique Clette-Gakuba, spécialiste des conditions de postcolonialité dans l’art et la culture en Belgique, avant de vous laisser prendre la parole et réagir. Si vous le souhaitez bien sûr.

portrait thierry demey © jc guillaume
image parc leopold © badeaux asbl

Binnenkort bij